Connaître le patinage : Notation

L’Union internationale de patinage (UIP) a créé un nouveau système de notation pour le patinage artistique et la danse sur glace. Patinage Canada a adopté ces changements et utilisera ce nouveau système pour calculer les résultats durant cette compétition.

En ce qui concerne les programmes courts et libres de patinage en simple et en couple et pour la danse originale et la danse libre, le système est fondé sur les points accordés pour la note technique et pour cinq composantes ajoutées, comme décrit ci-dessous.

Note technique :
Chaque élément existant (p.ex. sauts, levées, jeu de pieds, etc.) a une valeur ponctuelle. Quand un patineur exécute un élément, celui-ci sera identifié et confirmé par le jury technique. La valeur ponctuelle représentant cet élément sera automatiquement ajoutée au décompte de points du patineur. Les juges décideront ensuite de la qualité de l’élément exécuté en utilisant une échelle de sept valeurs allant de « -3 » à « +3 ». En fonction de cette échelle, une valeur fixe sera ajoutée ou déduite de la valeur originale de l’élément.

Pour chaque élément, la note la plus haute et la note la plus basse sont supprimées. La note de l’élément est la moyenne déterminée par les points des juges restants. La note totale de l’élément sera la somme de la note de chaque élément.

Note des composantes de programme :
Outre les éléments techniques, des points seront aussi accordés pour les cinq différentes composantes de programme. Les juges notent la présentation générale du programme entier selon un barème de 1 à 10 (avec des augmentations de 0,25). Les composantes de programme incluent ce qui suit :

  • habiletés de patinage – la capacité de patinage du concurrent;
  • transitions, jeux de pieds de transition et mouvements – la variation de mouvements de transition entre les éléments;
  • performance et exécution – exprime le style, le port et l’unisson;
  • chorégraphie et composition – exprime la qualité de la composition du programme;
  • interprétation – indique l’expression par le patineur du style, du caractère et du rythme de la musique tout au long du programme.

Les notes des composantes du programme sont aussi calculées en éliminant la note la plus haute et la note la plus basse et en prenant la moyenne des notes qui restent. Chaque élément est ensuite multiplié par un facteur qui est déterminé par les règlements de chaque compétition.

Des points additionnels peuvent être accordés pour des éléments innovateurs; des déductions sont faites pour les infractions aux règlements et les chutes.

Résultat :
La note totale pour n’importe quel segment sera la note technique ajoutée au total des points pour les cinq composantes de programme, plus tout point de bonification ou moins toute déduction.

Pour la danse imposée, le système est basé sur les points accordés pour la note technique et quatre composantes ajoutées, comme décrit ci-dessous :

Note technique :
Chaque segment de la danse imposée a une valeur ponctuelle. Quand un couple exécute un segment, les juges décideront de la qualité de l’élément exécuté en utilisant une échelle de sept valeurs allant de « -3 » à « +3 ». En fonction de cette échelle, une valeur fixe sera ajoutée ou déduite de la valeur originale du segment.

Pour chaque segment la note la plus haute et la note la plus basse sont supprimées. La note totale du segment est la moyenne déterminée par les points des juges restants. La note totale du segment sera la somme de la note de chaque segment.

Note des composantes de programme :
Outre les éléments techniques, des points seront aussi attribués pour les quatre différentes composantes de programme. Les juges notent la présentation générale du programme entier sur une échelle de 1 à 10 (avec des augmentations de 0,25). Les composantes du programme sont les suivantes :

  • habiletés de patinage – indique la capacité du couple d’exécuter des pas de danse et des mouvements sur la surface de la glace;
  • performance et exécution – exprime la démonstration de l’unisson, l’alignement des corps, le port et le style;
  • interprétation – indique l’expression du couple du style, du caractère et du rythme de la musique tout au long de la danse imposée;
  • synchronisation – capacité du couple de patiner en mesure avec la musique.

Les notes des composantes du programme sont aussi calculées en éliminant la note la plus haute et la note la plus basse et en prenant la moyenne des notes qui restent. Chaque élément est ensuite multiplié par un facteur qui est déterminé dans les règlements.

Résultat :
Le total de la note technique sera ajouté au total de la note pour les quatre composantes, moins toute déduction. Le résultat est la note de la danse imposée.

Résultat définitif de la compétition

En patinage en simple et en couple, les notes de deux segments, soit le programme court et le programme libre, sont additionnées pour donner la note définitive de la compétition. Si la compétition comprend une ronde de qualification, les 25 % de la note pour le programme libre de qualification sont ajoutés au total des points accordés à l’athlète. En danse sur glace, les notes des trois segments, soit la danse imposée, la danse originale et la danse libre, sont additionnées pour donner la note définitive. À la fin de chaque épreuve, le patineur ou le couple qui détient la plus note la plus élevée gagne l’épreuve.

Des renseignements supplémentaires sur le nouveau système de notation se trouvent sur le site Web de l'UIP.

Nouveau système de notation

  1. Patinage Canada appuie les principes du « nouveau système de notation » de l'UIP depuis avril 2002. À cette fin Patinage Canada a fait une déclaration sur le « nouveau système de notation » lors du congrès de 2002 de l'UIP.
  2. Durant la saison de compétition 2003, l'UIP a fait des essais parallèles du « nouveau système de notation ». Le personnel de Patinage Canada a participé à tous ces essais.
  3. En 2002, l'UIP a crée une commission responsable de l'élaboration du « nouveau système de notation ». Deux Canadiens font partie de cette commission : M. Ted Barton, directeur général de Patinage Canada Colombie-Britannique et M me Ann Shaw, arbitre de danse sur glace de l'UIP et membre du Comité technique de danse sur glace de l'UIP.
  4. Entre décembre 2002 et octobre 2003, Patinage Canada a tenu les séances d'entraînement suivantes en respectant le « nouveau système de notation » :

    1. séances de formation et de surveillance en profondeur, ainsi que soutien continu, de tous les athlètes de l'équipe nationale senior;
    2. séance de formation approfondie pour 50 entraîneurs de niveau national;
    3. séance d'information pour tous les athlètes des équipes junior et de perfectionnement;
    4. séances d'essai du nouveau système pour environ 100 juges et entraîneurs;
    5. présentations aux athlètes, entraîneurs et officiels à toutes les compétitions de niveau national pendant la saison 2002-2003 (4 compétitions);
    6. 18 présentations au niveau provincial, tenues pour tous les membres de la famille de patinage (environ 600 personnes y ont assisté).
  5. Entre décembre 2002 et octobre 2003, Patinage Canada a tenu 5 essais du « nouveau système de notation » lors de compétitions nationales. Ces essais couvraient tous les niveaux de patinage, d'introduction à senior, dans toutes les disciplines. À la suite de ces essais, Patinage Canada est persuadé que les principes du processus de calcul et de notation de ce « nouveau système de notation » peuvent être appliqués à tous les niveaux de compétition.
  6. Patinage Canada a tenu 5 essais de différents niveaux de technologie dans l'application du nouveau système de notation. À partir de la situation sans technologie, jusqu'à la situation avec deux ordinateurs dans un bureau, le système a fonctionné de façon efficace, dans des délais raisonnables. Donc, Patinage Canada estime que le « nouveau système de notation » peut être appliqué avec beaucoup moins de technologie qu'il n'est nécessaire au niveau de l'UIP – et même moins de technologie que nécessaire actuellement.
  7. Patinage Canada appuie les principes du « nouveau système de notation » pour les raisons suivantes :

    1. le nouveau système de notation fournit une mesure quantitative de la performance par laquelle les athlètes de tous les niveaux peuvent mesurer leur performance. Le système traite tous les athlètes de manière égale à cet égard et soutient la vision de l'association de soutenir le développement de l'excellence personnelle;
    2. le nouveau système de notation fournit une application uniforme des normes de patinage. En l'absence de note maximale, le « nouveau système de notation » peut soutenir des normes écrites par lesquelles les athlètes sont jugés. Cette norme détaillée écrite ne peut exister dans le système de notation actuel« 6,0 ».
  8. En vue du congrès de 2004 de l'UIP, Patinage Canada continuera de soutenir le développement du « nouveau système de notation » au niveau international et national.
  9. Compte tenu de la recherche qui a été faite jusqu'à ce jour, il est clair que le système de notation actuel « 6,0 » ne peut plus soutenir le niveau des performances présentées par les patineurs, le niveau de participation dans le sport ou les réalités de la compétition internationale. Pour cette raison Patinage Canada continuera à travailler au succès du « nouveau système de notation ».
 
Home  |  About Us  |  Join  |  Programs  |  Coaches  |  Store  |  Boutique  |  Members Only
Signin  |  Signup
© 2011 PatinageCanada.ca. Tous droits réservés.