George Meagher

Athlète
Né en 1866 à Kingston, en Ontario, George Meagher était un pionnier du patinage artistique au Canada et en Europe. Il est reconnu pour son talent sur la glace et pour avoir cofondé le Club de patinage Minto, à Ottawa, en Ontario. En 1891, il a remporté les Championnats amateurs du monde (Ottawa) et en 1898, les Championnats professionnels du monde (Vienne). Des rapports médiatiques de l’époque ont décrit comme suit son patinage. « Il possède à présent un long répertoire de pas, de trucs et de figures. Entre autres, il peut exécuter vingt-trois différents pas de « grapevine », quatorze pirouettes et soixante-quatorze figures huit ainsi que plus d’une centaine « d’enclumes » sur un pied sans arrêter… Il accomplit tous ces mouvements avec une grâce et une souplesse qui permettent à peine au novice de comprendre les vraies complexités et difficultés des figures et des risques qu’il prend pour faire ses sauts. »

M. Meagher a aussi publié trois livres sur la technique de patinage; ses titres les mieux connus sont Figure and Fancy Skating (1895) et Lessons in Skating, publié en 1900. On lui attribue aussi le mérite d’avoir introduit le hockey sur glace en Europe en 1894 pendant un voyage lié au patinage artistique à Paris. Il est décédé en 1930, à l’âge de 63 ans, à son domicile de Montréal, au Québec.

Intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Wendy Griner

Athlète
Pendant qu'elle était toujours adolescente, Wendy Griner a dominé le patinage féminin au Canada, avec quatre titres seniors consécutifs, de 1960 à 1963. Elle a remporté le premier alors qu’elle n’avait que 15 ans, grimpant les rangs après avoir gagné le titre junior en 1959.

Elle a également laissé sa marque sur la scène mondiale et olympique. Elle a terminé douzième à sa première apparition olympique en 1960, à Squaw Valley, et dixième quatre ans plus tard, à Innsbruck. En 1962, elle a été médaillée d'argent aux Championnats du monde ISU de patinage artistique, tenus à Prague, en Tchécoslovaquie. Elle a aussi remporté le titre nord-américain en 1963.

Reconnue pour son incroyable éthique du travail, elle s’est produite en compétition au même niveau élevé de patinage que dans ses séances d’entraînement. Alliant une grâce féminine aux plus grands exploits athlétiques, elle exécutait des figures de très grande qualité et tous les sauts difficiles avec une grande vitesse. Ses programmes de patinage se distinguaient par leur élégance artistique, leur vitesse variée ainsi que leurs spirales difficiles, excellentes pirouettes et jeux de pieds animés, tous chronométrés magnifiquement avec la musique.

Après sa retraite en 1964, elle a poursuivi ses études, laissant un merveilleux héritage pour les femmes canadiennes à émuler.

Intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Sandra Bezic

Professionnelle
Longtemps après la fin de sa fructueuse carrière de patinage en couple, Sandra Bezic poursuit une brillante approche multidimensionnelle du patinage artistique. Chorégraphe novatrice, elle a créé des numéros uniques pour les champions du monde et olympiques, qui survivent plus de 20 ans après avoir été présentés pour la première fois. Dans le cadre de l’élaboration de chorégraphies pour des particuliers, des groupes et la télévision, elle a exploré le monde du théâtre, de la culture populaire et des films afin d’élargir la portée du patinage et d’engager les gens dans une performance émotionnelle.

Son travail à la télévision est passé de la conception de la chorégraphie à la création de concepts et la production d’émissions. Elle a remporté plusieurs prix Emmy et son numéro Singin’ in the Rain avec Kurt Browning demeure l'un des programmes les plus ambitieux et créatifs jamais créés. De plus, elle a fait appel à ses connaissances et ses antécédents pour faire habilement fonction de commentatrice à la télévision sur plusieurs réseaux de télédiffusion au Canada et aux États-Unis.

À titre d’auteure, elle a donné dans son livre intitulé The Passion to Skate un aperçu du monde complexe et exigeant du patinage artistique. L'un des esprits créatifs derrière la récente émission de télévision couronnée de succès, Battle of the Blades, elle a présenté le sport qu'elle aime à un tout nouveau public.

Intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

William (Bill) Ostapchuk

Bâtisseur
Pendant presque quarante ans, William (Bill) Ostapchuk a travaillé inlassablement au développement du patinage artistique au Canada. Il a fait preuve d'une énergie, d’un leadership et d’un engagement illimités dans le cadre de sa grande gamme de rôles de bénévole à l'association.

Il a appliqué les compétences acquises dans sa vie professionnelle, à titre de comptable en management accrédité, à son rôle de contrôleur en chef à divers événements de patinage artistique, dont les Championnats du monde de patinage artistique 1978 de l’UIP, six Championnats canadiens, cinq Internationaux Patinage Canada et de nombreuses compétitions de division, de section et de club. Il a formé une entière génération de contrôleurs de compétition dans l’exercice de ses fonctions de président du comité des contrôleurs nationaux. Sa vision de moderniser cette fonction et d'ajouter professionnalisme et cohérence au rôle de contrôleur a été réalisée grâce à son dévouement.

Membre pendant de nombreuses années du conseil d'administration national, Bill a été élu au poste de président de Patinage Canada de 1990 à 1992. Très respecté pour son sens aigu des affaires, qui a aidé à améliorer la planification financière, la gestion et la reddition de comptes pour l'association, il a été membre puis président du Comité du marketing et des communications et s'est rendu compte que de joindre les noms des commanditaires de compétition aux Championnats canadiens et aux Internationaux Patinage Canada rendrait la commandite plus intéressante et en augmenterait la valeur. Par conséquent, l'association a constaté des hausses considérables des recettes de marketing et de commandite durant son mandat.

Bill a aussi servi avec distinction dans le Comité du Fonds des athlètes, le Comité de direction et le Comité des finances. En 1991, le Fonds du Temple de la renommée a été créé et il en a été le premier président. Dans chaque rôle qu'il a accepté, il a amélioré et fait avancer dans une large mesure les processus et la réputation de l'association.

Intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Hellmut May

Professionnel
Mentor, chef de file et visionnaire, Hellmut May, originaire de Vienne, en Autriche, a émigré au Canada en 1954, apportant avec lui dans son pays adoptif sa passion du patinage artistique. Bien qu’il ait représenté l’Autriche à deux Jeux olympiques d’hiver, en 1936 et 1948, on se souviendra de lui pour son dévouement inlassable à l’entraînement de jeunes patineurs au Canada.

Sa passion, son dévouement et son leadership exceptionnel ont permis de développer et d’améliorer le patinage artistique au Canada. Plus qu’une vocation pour Hellmut, tout au long de sa carrière d’entraîneur il a enseigné aux patineurs des aptitudes qui leur dureraient toute leur vie : persévérance, patience, engagement, autodiscipline et esprit sportif. À titre d’entraîneur en chef du Club de patinage artistique Kerrisdale en Colombie-Britannique, pendant plus de 55 ans, il a vu de nombreux patineurs remporter du succès aux niveaux national, mondial et des Jeux olympiques. Son dévouement et son amour du patinage se dégageaient de son suivi du patineur débutant jusqu’à l’athlète d’élite couronné de succès.

En sa qualité d’entraîneur professionnel, il s’est dévoué à la formation des entraîneurs. Il a offert direction et soutien aux comités d’entraînement et aux compétitions et séminaires partout au pays. Il a rédigé le curriculum pour l’Association nationale des entraîneurs, enseigné à des séminaires nationaux et élaboré des normes éthiques pour les entraîneurs. Cofondateur de la Coaching Association of British Columbia, il a ensuite formé l’Association des entraîneurs de patinage artistique du Canada. Ses travaux dans ce domaine ont permis de promouvoir l’excellence, d’assurer l’homogénéité de l’entraînement dans l’ensemble du pays et de former une toute nouvelle génération d’entraîneurs de patinage.

Technicien expert en équipement, Hellmut a consacré de nombreuses heures à l’ajustement de patins et de lames pour toute personne qui avait besoin de son aide. Il donnait des conseils et aidait les patineurs à une compétition, montrant activement sa croyance en l’esprit sportif et l’égalité des chances pour tous les patineurs.

Intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Bill Dowding

Bâtisseur
La technologie du son en était encore à ses débuts lorsque Bill Dowding s’est engagé dans le patinage artistique. Son expertise tirée de l’industrie phonographique a permis d’élever la qualité du son ainsi que la fonctionnalité de l’enregistrement musical pour les patineurs jusqu’au niveau professionnel le plus élevé possible.

Durant les nombreuses années de bénévolat de Bill dans le sport, la musique a considérablement évolué. À partir de musique sur disque, à l’enregistrement sur magnétophone à bobines, aux cassettes puis à l’ère numérique de la musique et la production du son, il s’est assuré que l’équipement de Patinage Canada reste à la fine pointe de la technologie. Sa participation à la conception initiale de la principale chaîne audiophonique de Patinage Canada au milieu des années 70 a résisté au passage du temps. Compte tenu de quelques mises à niveau au cours de ses vingt années d’existence, la chaîne audio a offert une diffusion de haute qualité de la musique et de la voix dans des patinoires de partout au pays.

Conjointement avec Wilf Langevin, il s’est efforcé de respecter les nouvelles exigences de la télévision pour la transmission directe de la musique et de la voix. Bill et Wilf ont aussi déterminé les besoins technologiques pour produire une excellente qualité du son et des systèmes de diffusion de musique dans les installations. Ils ont vraiment fait œuvre de pionniers dans ce nouveau domaine, modifiant et adaptant la technologie pour s’assurer d’une synchronisation continuelle pour les patineurs, chaque fois que jouaient leurs musiques.

Mettant toujours au premier plan les besoins des patineurs, Bill a aidé à trouver, recruter et former des techniciens en musique et des annonceurs, du milieu des années 70 jusqu’aux années 90. Il s’est assuré que des personnes chevronnées et compétentes s’acquittaient de ces tâches afin que les patineurs concourant aux événements de qualification obtiennent une musique et un son excellents qui leur permettent de se produire de leur mieux.

L’engagement de Bill est allé de son club local à sa section d’appartenance, puis aux niveaux national, international et des Jeux olympiques. Il laisse un héritage de son de haute qualité qu’on trouve actuellement dans bon nombre de clubs et de patinoires partout au pays.

Intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Wilf Langevin

Bâtisseur
De 1966 à 1999, Wilf Langevin était la voix de Patinage Canada aux événements partout au pays. Mais, sa contribution au sport du patinage artistique a de beaucoup dépassé son rôle d’annonceur. Il a allié son intérêt pour la musique, la technologie et l’annonce afin de laisser un héritage durable à l’association et a élevé le niveau de professionnalisme à des normes de classe mondiale.

À l’origine, Wilf jouait la musique et exerçait simultanément ses fonctions d’annonceur. Il a vu le sport passer de la musique sur disque, à l’enregistrement sur magnétophone à bobines, aux cassettes puis à l’ère numérique de la musique et la production du son. Il a aussi commencé à faire le montage de musique pour les patineurs et partagé son expertise en enseignant aux autres à faire de même. Première personne à rédiger le script et annoncer les compétitions dans les deux langues officielles, il a établi la norme pour les nombreux autres qui ont marché sur ses traces et s’est vivement intéressé à la formation de nouveaux techniciens en musique et annonceurs.

Conjointement avec Bill Dowding, il s’est efforcé de respecter les nouvelles exigences de la télévision pour la transmission directe de la musique et de la voix. Wilf et Bill ont aussi déterminé les besoins technologiques pour produire une excellente qualité du son et des systèmes de diffusion de musique dans les installations. Ils ont vraiment fait œuvre de pionniers dans ce nouveau domaine, modifiant et adaptant la technologie pour s’assurer d’une synchronisation continuelle pour les patineurs chaque fois que jouaient leurs musiques.

Aussi actif aux niveaux du club, de la section ainsi qu’à l’échelle nationale, Wilf a été membre du comité qui a institué le Programme des tests nationaux de patinage. Annonceur de longue date, il a pris part à 32 Championnats canadiens, 23 Internationaux Patinage Canada, six Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP et, le point saillant de sa carrière, les Jeux olympiques d’hiver 1988 à Calgary.

Intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.
 

Ann Shaw

Bâtisseur
Ann Shaw Ardente partisane du patinage artistique, tout particulièrement de la danse sur glace, Ann Shaw a voué temps et énergie pendant toute sa vie au patinage artistique à titre de participante, d’officielle, d’éducatrice et de mentor. Originaire de Toronto, elle s’est classée cinquième avec son partenaire Eddie Collins en danse sur glace à ses premiers Championnats du monde en 1959. En 1960, elle a obtenu une sixième place aux Championnats du monde, à Vancouver, avec son nouveau partenaire, Gilles Vanesse.

Tout d’abord juge au niveau des Championnats de section, Ann est devenue juge nationale en 1969. Juge de niveau international en 1976, elle a jugé ses premiers de deux Jeux olympiques d’hiver à Sarajevo, en Yougoslavie, en 1984. Ayant aussi exercé les fonctions d’arbitre et de contrôleure technique du sport, Ann a toujours été disposée à partager ses connaissances du sport avec les patineurs, officiels et entraîneurs et elle a rédigé de nombreux manuels et guides afin d’assurer l’essor du sport et d’éduquer les officiels tant au Canada qu’à l’étranger. À titre de membre du comité ad hoc de l’UIP chargé de créer le nouveau système de notation de l’UIP, Ann était responsable d’intégrer les concepts de la danse sur glace dans le système et a joué un rôle influent sur sa mise sur pied.

Membre actif du conseil d’administration de Patinage Canada depuis plus de 20 ans, elle a été élue au comité de danse sur glace de l'Union internationale de patinage en 1992, un poste auquel elle a été réélue jusqu’à sa retraite en 2006. En 2005, l’UIP a reconnu Ann pour son leadership et lui a décerné le Gold Award of Merit de l’UIP en 2008.

Présidente de longue date du Comité du Temple de la renommée de Patinage Canada, Ann a légué au sport une incidence durable sur de nombreux officiels au Canada et dans le monde entier.

Intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2010.

 

 
Home  |  About Us  |  Join  |  Programs  |  Coaches  |  Store  |  Boutique  |  Members Only
Signin  |  
© 2011 PatinageCanada.ca. Tous droits réservés.